De l’essence dans la perle bleue

Connue comme « la perle bleue de Mongolie », le lac Khuvsgul est l’une des principales réserve d’eau douce de la planète ainsi que le lac le plus profond de Mongolie. Le lac est également connecté directement avec son grand frère Russe : le lac Baïkal. Cependant il est actuellement en phase de dépollution.

En effet depuis les années 1950, des plusieurs douzaines de véhicules ont sombré dans les eaux profondes du lac. En hiver la surface gelée du lac est en effet utilisée par quelques chauffeurs aventureux en guise de raccourci. Mais parfois la glace, pas assez épaisse par certains endroits, vient à céder.

« Un camion s’est retrouvé coincé à moitié dans la glace. Un autre à couler à près de 45 mètres de profondeur. Un de nos plongeurs est allé sous la glace pour y accrocher un câble et le remonter à la surface. On a retrouvé un corps dans un autre camion » raconte Tengis Boldbaatar, sergent des gardes côtes de l’Agence de la gestion d’urgence du lac Khuvsgul.

Certains véhicules sont toujours engloutis sous les eaux et peuvent contenir de l’essence ou du gasoil susceptible de pollué les eaux du lac. Les experts sont catégoriques : les conséquences d’une fuite seraient catastrophiques.

 

Traduction d’une interview faite par Grace Brown depuis le lac.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *