Du Gobi à la vallée de l’Orkhon

1900km/ 11 jours
à partir de 950€ par personne base 4 pers. (Télécharger la plaquette)

Jour 1 : Oulan-Bator – Baga Gazariin Chuluu

Tôt le matin nous quittons l’animation de la capitale pour débuter notre aventure en 4X4 en direction du désert de Gobi. Rapidement, nous goûtons aux plaisirs de la piste qui remplace la route asphaltée ! Nous traversons les vastes steppes et découvrons  nos premières images marquantes de Mongolie : troupeaux de chevaux sauvages galopant au bord de la piste, yourte fumante isolée au fond d’une vallée irrigué  avant de nous arrêter pour une  courte étape dans les steppes semi-désertiques au site de Baga Gazariin Chuluu. Cette plaine recouverte de blocs de granite de couleur ocre, érodés par les éléments naturels nous offre un spectacle grandiose riche en couleur.

Jour 2 : Baga Gazariin Chuluu – Tsagaan Suvarga

Nous poursuivons notre route vers le Gobi en nous arrêtant en chemin aux falaises Tsagaan Suvarga (Stupas blanches). Ces falaises de 30 mètres de haut en forme de stupas, marquées par l’érosion, ressemblent à ces monuments typiquement bouddhistes que sont les stupas.

Jour 3 : Tsagaan Suvarga – Zuun Saikhan

La journée d’aujourd’hui promet d’être riche en découverte. En allant des pétroglypes de Khushuut jusqu’au Parc National de Gobi- Gurvan Saikhan (Gobi et Trois belles), nous iront de surprise en surprise en découvrant les merveilles et la beauté du Gobi. Nous sommes ici dans l’un des plus grands parcs du pays si caractéristique par sa faune et sa flore des régions désertiques : saxaouls, ibex, gazelles à queue noire, lézards, gypaetes seront au rendez-vous.
Ravitaillement à Dalanzadgad, chef de région de l’aïmag d’Ömnögobi.

Jour 4 : Zuun Saikhan – Yoliin Am – Khongoriin Els

Nous commençons la journée en nous rendant à Yolin Am. Le long d’un ruisseau rejoignant le fond de la gorge nous y découvrons une rivière gelée en permanence. Celle-ci est tellement encaissée que les rayons du soleil ne l’atteignent seulement que quelques heures dans la journée, conservant une couche de glace la recouvrant toute l’année.
Nous reprenons la route pour poursuivre notre visite de la journée entre steppes desséchées et montagnes, nous découvrons la dune Khongoriin Els, la plus longue du pays s’étendant sur 180km de long et 20km de large. Cette immense dune située entre montagne et rivière offre un paysage atypique avec une oasis à ses pieds permettant à celui qui le souhaite de pouvoir s’y reposer.
C’est dans ce décor exceptionnel, mêlant sables et prairies luxuriante, que nous effectuons une balade au rythme chaloupé des chameaux.

Jour 5 : Khongoriin Els – Bayanzag – Ongiin Khiid

Aujourd’hui, nous commençons notre remontée vers le massif du Khangaï. Plusieurs étapes intéressantes agrémenteront notre route.  Pour commencer c’est la célèbre falaise Bayanzag « falaise flamboyante ». C’est ici qu’en 1922 ont été découverts des squelettes et des œufs de dinosaures fossilisés, aujourd’hui exposés au Musée d’Histoire Naturelle d’Oulan-Bator. .
Nous continuons ensuite par les ruines du monastère Ongiin Khiid qui s’impose à nous au milieu de ce décors impressionant. Ce temple était un des centre religieux les plus importants avant l’époque communiste et mérite donc une visite.

Jour 6 : Ongiin Khiid – Uurtyin Tokhoi

Laissant le Grand Gobi derrière nous, nous parcourons nos derniers kilomètres avant le massif du Khangaï. La particularité du Khangai est d’abrité de nombreuses sources d’eau ainsi que des paturages abondants. C’est pourquoi il a toujours été un lieu privilégié pour les mongols afin d’y faire paître leurs troupeaux. Nous atteignons enfin la vallée de l’Orkhon qui nichée au milieu du Khangai nous offre tous ses attraits.
Nous dormirons aujourd’hui au bord du canyon Uurltin Tokhoi.

Jour 7 : Uurtyin Tokhoi – Ulaantsutgalan

Nous poursuivons notre remontée de la vallée de l’Orkhon. Cette vallée fertile est le lieu d’habitation d’un grand nombre de nomade qui profite des étendues herbeuses. Notre progression se faisant difficilement en raison de la route qui serpente sur une coulée de lave de plusieurs dizaines de kilomètre, nous avons tout le loisir de profiter des paysages environnant.

Jour 8 : Ulaantsutgalan

Aujourd’hui, nous partons à cheval en direction des chutes d’eau de la vallée de l’Orkhon. Ces chutes ont été creusées par l’érosion de roche volcanique. En effet, une coulée de lave s’étend sur près de 100km entre le volcan Khorgo, que nous avons visité en début de séjour, jusqu’ici. Nous en voyons des témoignages nombreux sur la route. De nombreuses roches nous demandent d’être prudents avec nos chevaux, même si ceux-ci en ont l’habitude.

Jour 9 : Ulaantsutgalan – Kharkhorin

Nous continuons notre avancée, et malheureusement ce qui commence à être le chemin du retour, en remontant la vallée de l’Orkhon pour nous rendre au monastère de Tovkhon. Ce monastère perché, nous offrira une promenade en sous-bois d’une heure et demie environ avant de nous laisser l’approcher. C’est dans ce monastère que le célèbre mongol Zanabazar dessina le Soyombo qui figure sur le drapeau mongol.
Après la descente et un repas préparé par notre guide, nous allons aux sources chaudes de Tsenkher. Ses eaux soufrées sont réputées bonnes pour la santé.
Nous poursuivons ensuite notre route en direction de l’ancienne capitale de Gengis Khan : Kharkhorin.
Cette ville a connu un essor particulier grâce à ce qu’elle a : le monastère d’Erdene zuu, un des lieux de visite privilégiés du Khangaï

Jour 10 : Kharkhoriin – Khustain Nuuru

Nous visitons ce matin la ville de Kharkorin ancienne capitale de l’empire de Gengis Khan. Cette ville a connu un essor particulier grâce à ce qu’elle a : le monastère d’Erdene zuu, un des lieux de visite privilégiés du Khangaï.
Une fois la visite terminée, nous remontons la route en direction d’Oulan-Bator que nous ne regagnerons que demain après une étape à proximité. En effet peu avant d’atteindre la capitale, nous nous arrêtons dans une réserve naturelle pour y dormir.  Mais pas avant d’avoir vu les fameux chevaux de Przevalski qui y sont laissés à l’état sauvage.

Jour 11 : Khustain Nauru – Oulan-Bator

Aujourd’hui s’achève notre voyage. La route en longue ligne droite, nous offre de nouveaux les somptueux paysages que nous avions déjà appréciés à l’aller. Et cette fois-ci c’est la tête pleine de souvenirs qui reviennent, que nous les admirons.