Nomadisme

SONY DSC

La culture mongole est avant tout basée sur le nomadisme. C’est la raison pour laquelle ils suivent des valeurs qui peuvent nous paraître difficile de comprendre dans notre monde moderne et occidentalisé ou l’individualisme et la propriété sont roi et reine. En effet en Mongolie, la propriété n’existe pas en tant que telle. La terre appartient à la nation et aux peuples mongols. Le gouvernement autorise, par exemple, chaque mongol à avoir un terrain de 700m² dans la ville de son choix. Ainsi chaque mongol peut être « propriétaire » temporaire de son terrain. A sa mort les enfants peuvent reprendre ce terrain ou avoir le leur propre. Auquel cas, la propriété du parent retournera à la nation mongol.
Ceci a pour conséquence que chacun est libre d’installer sa Ger (yourte) où il le souhaite. Chacun peut circuler librement sur le territoire sans avoir besoin de justification pour installer son habitation et laisser son troupeau paître.
Une autre des principales particularités est que chacun (mongol ou étranger) est le bienvenu sous la ger. Celle-ci est ouverte à tout le monde de passage. On y trouvera toujours à manger et à boire (voire à fumer). On y entre sans frapper et on s’y installe comme chez soi. Dans la tradition, il est même possible de préparer le repas pour la famille si celle-ci n’est pas présente