Que faire / Que voir (régions)

Mongolie

Voici une liste des régions que nous souhaitons mettre en avant à Yurt Mongol. Cette liste reprend les principales régions touristiques en leur attribuant une note de 1 à 4 (* à ****) 4 étant le plus fort, sur deux critères : l’intérêt de la région / la fréquentation touristique de la région

Arhangai (***/***):
L’Arhangai  est une région montagneuse du Khangai (massif montagneux du centre de la Mongolie). Ce petit aimag présente la particularité d’avoir dans le creux de ses montagnes le fameux lac blanc (Terkhiin Tsagaan Nuur). Cette zone protégée du Khorgoo – Terkhiin Tsagaan nuur est un parc naturel regroupant le lac ainsi que le volcan Khorgoo dont on retrouve des traces près de 100km plus loin par des coulées de laves (ayant formées entre autre les chutes de l’Orkhon dans l’Ovorkhangai). Le lac recouvrerait une large forêt pétrifiée suite à l’une de ces éruptions.
Bayan-Olgii (***/***):
Pays des Kazakh, la région de Bayan-Olgii se différencie beaucoup des autres régions. Sa population et sa culture d’abord, à majorité musulmane font que l’on ne retrouve pas tout à fait les mêmes codes quand dans les autres aïmags de Mongolie. Par son paysage ensuite, très découpé, beaucoup plus montagneux, on y trouve les plus hautes montagnes de  Mongolie tel le mont Tavan Bogd culminant à 4373m. Cette région est aussi réputée pour sa fameuse fête des aigles.
Bulgan (***/*):
L’aimag de Bulgan est en frontière de plusieurs des aïmags important de Mongolie. En effet situé entre le khovsgol, l’Arkhangai, l’Ovorkhangai, le Tuv et le Selenge il couvre également une partie de la frontière avec la Russie. Dans la continuité du Khovsgol, le Bulgan est une région vallonnée et montagneuse. La beauté de ses collines steppeuses, la profusion de ses lacs et rivières et la charmante petite capitale de région de Bulgan (du même nom que l’aimag lui-même) n’en font pourtant pas une zone au tourisme élevé.
Dornod (**/*):
A l’extrême est de la Mongolie la province de Dornod est bordée au nord par la Russie et à l’est par la Chine. Cette province  près de 60 000km² de steppes, abrite également 3 grandes réserves naturelles. C’est aussi dans le dornod que se trouve le plus point le plus bas de la Mongolie : le lac bleu situé à 560m au-dessus du niveau de la mer.
Mais le Dornod est également un lieu archéologiquement riche de la période gengiskhanide. On y trouve ainsi entre autre, des restes de l’ancienne ville de Kherlen Bat, de même que les ruines du mur de Gengis Khan.  Malgré la richesse de cette région, celle-ci n’est que peu visité.
Dornodgobi (**/*):
Situé à l’extrême sud de la Mongolie, cet aimag frontière est le point d’entrée/sortie de la Mongolie depuis ou pour la Chine via la ville de Zamiin-uud. On y trouve également la ville de Sainshand, au sud de laquelle se tient le monastère Khamar, considéré comme le centre énergétique du monde chez les mongols. Son paysage plat est désertique en fait un prélude aux dunes de l’Omnogobi.
Gobi –Altaï (**/*):
Région de contraste le Gobi-Altaï tire son nom de ses particularités géographiques : elle s’étend du Gobi jusqu’aux montagnes de l’Altaï. De nombreuses formations rocheuses attirent le visiteur.  Cette région est particulièrement riche pour sa faune. On y trouve en effet des Ibex et des antilopes tout autant que des loups. Il est également possible de voir parfois des léopards des neiges. En remontant cet aimag il est possible de se rendre près des grands lacs du nord de la Mongolie qui sont compris entre les massifs du Khangai et de l’Altaï.
Khentii (***/*):
Le Khentii est une grande plaine située à l’est de la Mongolie. Réputée comme étant la terre de naissance de Gengis Khan ainsi que le lieu où il a été enseveli, cette immense steppe s’étend sur plus de 80 000 km² et est traversée par de nombreuses rivières. Son climat rude en hiver en fait une des régions les moins peuplées de Mongolie (0.84 hab. /km²).
Khovd (***/*):
Région peu visitée, la région de Khovd a pourtant hérité de la nature tous ses charmes et sa beauté. Des grottes, des rivières, une rivière gelée, cette introduction au pays Kazakh ne manque pourtant pas d’attrait. On y recense près de 200 espèces d’oiseaux dont la majorité est migratrice.
Khovsgol (***/****):
La région du Khovsgol est sans doute, avec l’Ovorkhangai, l’une des régions les plus visités de Mongolie. En situe en effet dans ses frontières la perle bleue de Mongolie : le lac Khovsgol. Long de 136km et profond de 262m, ce lac est la 1e réserve d’eau potable de Mongolie et le 2e plus grand lac de Mongolie. Nombre de visiteurs s’en vont randonner (à cheval ou à pieds) autour de ses berges.
L’autre grand attrait de cette région est le pays Tsaatan. Cette minorité ethnique vivant dans le nord de l’aimag du Khovsgol a la particularité d’être éleveur de rennes et de vivre en tipis à contrario de la majorité des mongols qui vivent en yourte.
Omnogobi (***/****):
La région d’Omnogobi est la région touristique du Gobi. En effet on y trouve des merveilles de la nature qui rendent tout voyageur désireux de s’y rendre. Des formations colorés d’Ulaan Suvarga à la dune de sable chantante de  Khongoriin els en passant par la rivière gelée de Yolin Am ou par les zones riches en fossiles de dinosaures, cet aimag ravis les visiteurs nombreux par ses attraits.
Ovorkhangai (***/****):
L’Ovorkhangai est une région qui, du fait de sa richesse, en fait une la région la plus touristique de Mongolie. Les touristes s’y rendent nombreux pour y voir la ville Karakorum (Kharkhorin) et le fameux monastère d’Erdene Zuu, vestige de l’emplacement originel de l’ancienne capitale de Gengis Khan. C’est également dans cet aimag que l’on peut admirer les chutes de l’Orkhon, cascade d’une vingtaine de mètres de haut, impressionnante dans ce paysage chaotique. En continuant la route,  le long de la coulée de lave, on peut rejoindre une autre attraction de cet aimag : la région des huit lacs. Cette zone protégée est un  des lieux  préférés pour y faire une randonnée à cheval ou à pied.
Uvs (***/*) :
La région d’Uvs tire son nom du plus grand lac de Mongolie situé au nord de cette région.  Cette région s’inscrit dans la continuité du Zavhan et peut être considéré comme l’aboutissement de la remonté depuis le Gobi-Altaï entre les massifs montagneux du Khangai et de l’Altaï. En effet cette région recèle de lacs et de rivières, ce qui contraste avec le sud de vallée désertique. Le lac Uvs représente à lui seul 3 300km² auquel  s’ajoutent les nombreux autres lacs, alors que la superficie de l’aimag est de 65 000km².
Zavhan (***/*):
La région de Zavhan regroupe des zones différentes telles que montagne, steppes ou désert dans l’ouest de la Mongolie. Bordé par le massif du Khangai à l’est, elle est une transition avec la vaste plaine qui le sépare du massif de l’Altaï. Couverte de nombreux lacs, cette région est également réputée pour le mont Otgon Tenger (4301m) situé à l’extrémité est du Khangai. Cette région promet de vous faire découvrir de somptueux paysages.